La Charte des assistantes et assistants sexuels

 

1 : Assistante et assistant sexuels

Ne se prévalent du titre d’assistante et assistant sexuels que les personnes ayant suivi une formation aboutissant à leur certification par un organisme ad hoc. Cette formation doit comprendre une approche de la sexualité chez les personnes en situation de handicap physique, psychique, sensoriel, mental et du multihandicap. De plus, les assistantes et assistants sexuels s’engagent à suivre des supervisions et formations continues. 

 

2 : Respect et consentement

Le respect réciproque conditionne toute rencontre entre bénéficiaires et assistantes ou assistants sexuels. Tout acte pratiqué dans ce cadre requiert le consentement libre et éclairé de chaque personne impliquée. Les assistantes et assistants sexuels ont la liberté de définir la limite de leurs interventions et se réservent le droit, tout comme les bénéficiaires, de refuser ou d’interrompre une prestation qui leur semblerait inadéquate ou inappropriée. 

 

3 : Obligations

Les assistantes et assistants sexuels s’engagent à mettre en œuvre tous les moyens à leur disposition pour permettre aux bénéficiaires d’accéder à un mieux-être. Cependant, elles, ils ne peuvent être tenus à une obligation de réussite.

 

4 : Confidentialité

Les assistantes et assistants sexuels sont soumis à un strict respect du secret professionnel. Les informations livrées à l’extérieur ne sont autorisées que si elles peuvent apporter aux uns et aux autres et dans le respect de la présente charte, un bénéfice certain pour le déroulement des interventions. Seul la ou le bénéficiaire, ou ses représentants légaux en cas d'incapacité, peuvent autoriser la levée de l’obligation de confidentialité sur les détails de l’assistance fournie.

 

5 : Rétribution

Les assistantes et assistants sexuels n’exerceront jamais leur activité dans un esprit de lucre. Le montant de la prestation doit se baser sur les recommandations émises par les associations ad hoc, mais peut varier selon les distances et le temps consacré. La rétribution reçue ne doit servir qu’à établir un échange paritaire avec les personnes concernées sans prise de pouvoir de l’un sur l’autre.

 

6 : Choix

Les assistantes et assistants sexuels et les bénéficiaires auront toujours le choix d’établir ou non un partenariat et ne seront soumis à aucune pression extérieure pour se déterminer.

 

7 : Vie privée

Le respect de la vie privée des assistantes et assistants sexuels est garanti par toutes les parties concernées. Leurs noms, adresses ou toutes autres données personnelles ne pourront être communiqués.

 

8 : Adéquation de la demande

Avant d’intervenir auprès d’une ou d’un bénéficiaire, les assistantes et assistants sexuels doivent être convaincus que le besoin provient de la ou du bénéficiaire, ou d’une personne pouvant estimer qu’elle ou il peut en escompter un mieux-être dans l’optique de l’approche de sa santé globale.

Un temps de questionnement au préalable de la première assistance est demandé afin de s'assurer que les souhaits de la ou du bénéficiaire correspondent à ce que l'assistance peut lui apporter. L'assistance est une proposition, non un droit.

 

9 : Contexte

La pratique de l'assistance sexuelle doit s'effectuer dans un cadre garantissant l'intimité, la propreté, la sécurité et les règles du safer-sexe.

 

10 : Bénéficiaires

Toute personne légalement majeure et en situation de handicap, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre, peut être considérée, si elle en exprime le désir, comme bénéficiaire potentiel. Les couples peuvent aussi devenir bénéficiaires. 

Les bénéficiaires potentiels, ou leur entourage, doivent adhérer à la présente charte et accepter de dialoguer avec la personne responsable de l'accueil des demandes afin de leur apporter l’aide spécifique dont elles ou ils ont besoin dans le domaine de l’accompagnement sensuel et/ou sexuel.

Cette présente version de la charte a été adoptée au cours de l'Assemblée Générale de Corps Solidaires du 11 juin 2022.

 

Afin de privilégier l'accès de ses textes aux personnes ayant des difficultés de lecture, Corps Solidaires renonce aux fins de mots avec tirets ou points médians tout en favorisant l’écriture épicène et inclusive.

blind_photographer_ted_tahquechi_photo__

 La Charte 

Association Suisse Romande Assistance Sexuelle et Handicaps