neck with light.jpg

FALC

FAcile à Lire et à Comprendre

Corps Solidaires aide les personnes handicapées à rencontrer des femmes ou des hommes pour du plaisir corporel.

Avec une femme assistante sexuelle, on peut échanger des caresses ou des actes sexuels.

Avec un homme assistant sexuel, on peut échanger des caresses ou des actes sexuels.

Une femme assistante sexuelle n’est pas une amoureuse.

Un homme assistant sexuel n’est pas un amoureux.

La personne handicapée donne de l’argent pour passer un moment avec l’assistante ou l’assistant.

 

Comment ça se passe ?

Avant de se toucher, on se met d’accord sur ce qu’on va faire.

Par exemple : 

Est-ce que je peux te serrer dans mes bras ?

Est-ce que je peux te caresser ?

Est-ce que je peux voir ton sexe ?

Est-ce que je peux toucher ton sexe ?

Est-ce que tu peux me caresser ?

Est-ce que tu peux caresser mon sexe ?

Avant de se toucher, on doit se laver pour être bien propre.

Quand il y a des actes sexuels, on se protège, par exemple avec un préservatif.

 

Si on a du mal à parler, on fait des gestes.

On montre la partie de notre corps où on veut être touché.

On montre la partie du corps de l’assistante ou l’assistant qu’on veut toucher.

 

On doit être d’accord pendant toute la rencontre corporelle.

Je dis non si je ne veux pas quelque chose.

Je peux faire un geste pour dire non. 

Quand je dis non, alors l’assistante ou l’assistant sexuel ne fait pas.

Quand l’assistante ou l’assistant sexuel dit non, alors je ne fais pas.

 

Où ça se passe ?

La rencontre corporelle se fait dans une chambre tranquille.

Par exemple :

dans ma chambre à domicile

dans une chambre d’hôtel

dans ma chambre à la résidence ou au foyer où je vis. 

Dans cette chambre, il n'y a que moi et l'assistante ou l'assistant sexuel.

Ce qui se passe dans cette chambre est intime.

 

Comment rencontrer une assistante ou un assistant sexuel ?

En téléphonant à Corps Solidaires:  

+ 41 79 898 35 65 

En écrivant à Corps Solidaires:  

assistance @ corps-solidaires.ch